Londres

Mon expérience à Londres – Episode 3

Cela fait maintenant 3 semaines que je suis arrivée à Londres. Je n’ai pas écrit d’article plus tôt car je voulais rassembler en un seul mes premières impressions et l’évolution que j’ai pu constater.

En effet, l’expérience de fille au pair n’est pas simple. Elle nécessite un changement de vie, que ce soit à mon niveau mais aussi du côté de la famille, plus particulièrement du côté des enfants. La famille avec laquelle je vie se compose de 4 personnes, il y a deux enfants. Lorsque je suis arrivée, ceux ci avaient encore leur dernière au pair en tête. En tant que nouvelle venue, il est difficile de se faire sa place… Les enfants testent, essayent de franchir les limites,… Ce n’est pas simple à gérer car il faut savoir être ferme tout en essayant d’établir une certaine complicité.

Au niveau de l’emploi du temps, je suis assez chanceuse. J’ai beaucoup de temps libre pendant la semaine car les journées s’articulent en fonction des horaires de l’école des enfants. De plus, je suis totalement libre les week-ends. J’en profite donc pour aller au centre de Londres, dans des musées, voir des matchs de football,… Dans la semaine, j’évite d’aller dans le centre de Londres car il me faut 40-50 min pour m’y rendre et le coût des transports est très élevé ! Ce n’est pas pour rien que l’on dit que pour découvrir Londres, il faut marcher !

Au niveau de la langue, je suis passée par 3 étapes :
 les premiers jours je comprenais facilement mais j’avais du mal à trouver mes mots. Les cours d’anglais de la fac ne sont pas très utiles lorsqu’il faut dire à un enfant de s’habiller, d’arrêter d’embêter sa soeur,… Et puis, à 6 et 9 ans, la discussion se fait rarement autour des problèmes en Ukraine, de l’EI ou des peintres du IXème siècle,…
 ensuite, j’ai eu moins de mal à m’exprimer mais j’avais l’impression de mal comprendre les gens. Peut être n’ai-je croisé que des personnes aux accents spéciaux…
 au bout de 3 semaines « d’immersion », j’ai l’impression de comprendre et de m’exprimer plutôt bien. Plusieurs personnes me l’ont dit donc je commence à y croire !
De plus, j’ai pris l’initiative d’écrire dans un carnet chaque nouveau mot que j’apprends. C’est une résolution difficile à tenir étant donné que je n’est pas tout le temps mon carnet sur moi…

Le mal du pays se fait ressentir de temps en temps. Cependant, comme je fais mes études éloignée de ma région d’origine, j’ai l’habitude de vivre loin de ma famille. Par contre, ici, à Londres, je suis également loin de mes amies. Par chance j’ai des connaissances sur Londres. Cela m’a permis dès la première semaine de sortir de mon environnement d’au pair. Pour autant, je ne voulais pas me cantonner à mes connaissances. Grâce à divers messages postés sur les réseaux sociaux, j’ai pu rencontrer de nouvelles personnes.

Maintenant, j’espère et je suppose que le meilleur reste à venir ! 

Publicités

6 thoughts on “Mon expérience à Londres – Episode 3”

    1. Ah ah oui comme tu dis !
      Bon, je n’ai pas trop de mérite puisque d’une j’aime l’anglais et de deux j’ai toujours un bon niveau donc disons que la langue ce n’est pas ce qui aurait pu me freiner pour partir à Londres. Et puis pour finir j’adore parler donc comme je ne peux pas rester des heures sans rien dire, je suis obligée de le débrouiller ha ha!
      Merci pour ton commentaire !

      Aimé par 1 personne

  1. Tu as du courage, je suis allé 4 jours à Londres dernièrement et je suis tombé amoureux de cette ville. Bravo pour ta maîtrise de la langue en seulement 3 semaines !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s